Le forum sur la passion du cinéma
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les poupées russes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Stagiaire
Stagiaire
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: les poupées russes   Lun 17 Juil - 22:35

voilà la suite de l'auberge espagnole.


l'affiche

L'action se deroule 5 ans après l'auberge espagnole. Xavier est devenu ecrivain même si il enchaine les petits boulots et n'à trouvé aucun editeur pour son roman "l'auberge espagnole". Sa vie sentimentale est tout aussi chaotique. Cependant, deux evenements importants vont lui permettre de remettre de l'ordre. D'abord, le mariage de William, le frère de Wendy avec Natacha, une danseuse etoile russe à San Petersbourg et une collaboration avec Wendy pour ecrire une version anglophone de "Passion d'amour à Venise". il va donc devoir concilier le travail avec l'amour ce qui ne va pas être simple. Un film plus osmbre que le premier, plus emouvant egalement. On parle d'un troisième volet mais pas avant 5 ou 10 ans
Citation :

Ce film fait partie de la Saga L'Auberge espagnole
Date de sortie : 15 Juin 2005
Réalisé par Cédric Klapisch
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 2h 5min.
Année de production : 2004
Distribué par Mars Distribution

Citation :

Acteurs
Xavier : Romain Duris
Martine : Audrey Tautou
Isabelle : Cécile de France
Wendy : Kelly Reilly
William : Kevin Bishop
Kassia : Aïssa Maïga
Gérard : Olivier Saladin
M. Boubaker : Zinedine Soualem
Evguenya Obraztsova : Natacha
Irene Montala : Neus
Gary Love : Edward
Celia Shelton : Lucy Gordon
le grand père : Pierre Gerald
Le réalisateur de la série : Nicolas Briançon
Productrice TV : Carole Franck
Barbara (actrice sitcom) : Frédérique Bel
Platane : Pierre Cassignard
Mme Vanpeteguem : Hélène Medigue
L'auteur de la série : Robert Plagnol
Jean-Edouard : Julien Guéris
Odile : Laura Weissbecker
Caroline (1ère petite amie d'Isabelle) : Sophie Barbe
Juliette (2ème petite amie d'Isabelle) : Julie Durand
La copine "cogneuse" : Catherine Lebegue
La nounou du grand-père : Fatiha Cheriguene
Miguel : Jake Canuso
Alessandro : Federico D'Anna
Tobias : Barnaby Metschurat
Lars : Christian Pagh
Soledad : Cristina Brondo
Lucas : Amin Djakliou
Michel Hermann, l'éditeur : Bernard Haller
Journaliste "prune" : Agathe Robilliard
Journaliste Cosmo : Annette Faure
La copine de Xavier (n°1) : Anne Steffens
La copine de Xavier (n°2) : Stéphanie Ricco
La copine de Xavier (n°3) : Isabelle Joly
L'homme du train : Cédric Klapisch (non crédité)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Stagiaire
Stagiaire
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: les poupées russes   Lun 17 Juil - 22:37

Citation :
La suite de "L'Auberge espagnole"
Les Poupées russes est la suite de L'Auberge espagnole sorti en 2002. Pourtant, à l'époque, Cédric Klapisch avait annoncé qu'il ne réaliserait pas de suite aux aventures du jeune Xavier, que de tourner une suite partirait du simple plaisir à retrouver les acteurs et que plaisir signifie "pas de souffrance" et "pas de souffrance" égal "pas de qualité". Les comédiens qui avaient participé au premier film ont répondu présent à l'appel de ce second opus. Le spectateur retrouve ainsi Romain Duris, Cécile de France, Audrey Tautou, Kelly Reilly, et les autres.

Cinquième collaboration pour Cédric Klapisch et Romain Duris
Les Poupées russes marque les retrouvailles du réalisateur et son acteur fétiche. Quatre ans après L'Auberge espagnole, Romain Duris explique le lien qui l'unit à Cédric Klapisch : "Cédric a voulu qu'on regarde ensemble les films de François Truffaut parce que les gens lui disaient que notre alliance ressemblait à celle entre Truffaut et Jean-Pierre Léaud." De fait, à travers Le Péril jeune, Chacun cherche son chat, L'Auberge espagnole, les spectateurs ont pu voir Romain Duris "grandir" progressivement, comme ce fut le cas pour Antoine Doinel, le héros récurrent de l'oeuvre du cinéaste, de Les 400 coups (1959) à L' Amour en fuite (1979).

La genése du scénario

Cédric Klapisch raconte que la trame du scénario lui est apparue à Saint-Petersbourg alors qu'il était en promotion pour L'Auberge espagnole. " C'était la troisième fois que j'y allais et je suis vraiment tombé amoureux de cette ville. Avec Bruno Levy, on s'est dit que s'il devait y avoir une suite, ce serait bien qu'elle se passe ici. Et puis parallélement on est tombé sur un événement qui a beaucoup marqué le film. On a vu les coulisses d'un mariage dans un restaurant où le marié était complétement bourré dans les toilettes pendant que sa femme en robe de marié l'attendait devant la porte. Avec Bruno, on s'est dit que ça pouvait être drôle que le mariage de William [le personnages anglais du film] se mariait en Russie. Et tout s'est enchaîné..."

Rêver et arrêter de rêver
Dans L'Auberge espagnole il y a "ce moment de vie important en fin d'études où l'on se dit que ce n'est pas parce qu'on fait des études dans un sens qu'il faut vivre ensuite dans le sens où l'on a été. Il y a une sorte de sauvetage de la vie dans le fait de vivre son rêve [...] alors que là, je me suis dit qu'il fallait faire le contraire dans Les poupées russes. En fait il y deux attitudes dans la vie : rêver et arrêter de rêver. Devenir grand c'est aussi arrêter de rêver. Par contre, c'est important de ne pas abandonner le rêve intégralement parce que sinon, on devient vieux avant l'âge, mais en même temps, il faut savoir ne pas vivre que dans un monde impossible.", raconte Cédric Klapisch. Et Romain Duris d'ajouter : Moi, je ne veux pas croire qu'il y ait de la désillusion. Il [Xavier] a du talent mais ce n'est pas encore le moment où il va se sentir un grand écrivain talentueux."

Le "grand amour" n'existe plus !
C'est ce que semble penser le réalisateur, qui ne croit plus à l'amour romantique : "L'idée de l'amour unique n'est pas la même qu'au moment de la littérature romantique et, du coup, c'est difficile d'être romantique en pouvant accepter l'idée qu'on a eu différentes histoires d'amour dans sa vie. [...] Donc, le vrac de Xavier au début du film est représentatif de tous ces gens qui cherchent la bonne personne. Peu d'entre eux la trouve du permier coup... Finalement le film de Truffaut qui m'a le plus inspiré pour Les Poupées russes, c'est L'Homme qui aimait les femmes. Il a vraiment réussi à montrer un homme qui peut passer d'une femme à une autre sans être ni un macho, ni un Don Juan, en tout cas pas dans une problématique de conquête. Mais Xavier c'est encore autre chose...".

De la caricature

Le réalisateur explique : "J'ai fait un travail sur la notion de caricature. C'est présent avec la façon dont la sitcom est traitée. C'est quelque chose avec laquelle je fleurte depuis mes premiers films, où j'essaie de voir pourquoi caricaturer ou grossir le trait n'est pas forcément quelque chose de négatif. Jacques Tati m'a mis un peu sur cette voie, puis Pedro Almodovar. Comment des gens comme eux qui font de la caricature quelque chose d'extrêment sophistiqué et pas du tout problématique ? Almodovar arrive à trouver une finesse dans la caricature que je trouve impressionnante. [...] Dans L'Auberge espagnole, la problématique était de savoir comment j'allais pouvoir parler d'un Italien, d'un Allemand, d'une Belge ou d'un Français en grossissant le trait sans être raciste. Là, je me suis dit qu'il fallait allait plus loin. Le fait de raconter une histoire d'amour n'est intéressant que si cela est achétypal. Le but ultime c'est d'arriver à être nuancé dans ce language-là. Il faut atteindre une sorte d'épure en grossissant le trait."

Et pourquoi pas un numéro 3 ?
"L'Auberge espagnole a un début et une fin et je n'étais pas sûr d'aller au-delà de cette fin. Maintenant, j'ai dépassé ce syndrome et pourquoi pas dans dix ans faire une suite en utilisant à fond le plaisir de voir le temps qui passe. Donc, j'attends que le temps passe pour repenser à cette question !", affirme Cédric Klapisch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Palleas
Meilleur cinéphile
Meilleur cinéphile
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: les poupées russes   Mar 18 Juil - 23:09

Mais brdl arrete les doubles posts XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wizard-school.info
clausewitz
Stagiaire
Stagiaire
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: les poupées russes   Mer 19 Juil - 14:24

mais je fais ce que je veux !!!!!!! flutte à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Palleas
Meilleur cinéphile
Meilleur cinéphile
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: les poupées russes   Mer 19 Juil - 14:26

ah nan nan ^^ Il y a des regles quand même, et le double post est inutile ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wizard-school.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les poupées russes   

Revenir en haut Aller en bas
 
les poupées russes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poupées russes (free)
» cartonnage et poupées russes
» Les poupées russe d'Agnès
» poupées russes
» Poupées russes, version Laurent Jacquy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité DVD :: DVD Zone 2-
Sauter vers: